ImprimerTaille du texteTaille du texteTaille du texte

Actualités


< Retour

4 juillet 2013

Commission sur les enjeux énergétiques du Québec

Martine Ouellet appelle les Québécois à définir la nouvelle vision du Québec en matière d'énergie.

La ministre des Ressources naturelles, Mme Martine Ouellet, lance la Commission sur les enjeux énergétiques du Québec : De la réduction des gaz à effet de serre à l'indépendance énergétique du Québec. Les Québécois et les Québécoises sont appelés à s'engager dans une réflexion collective visant à définir la nouvelle vision du Québec en matière d'énergie.

Une série de consultations publiques seront menées dans tout le Québec pour aller à la rencontre des citoyens. M. Normand Mousseau, professeur au département de physique à l'Université de Montréal, ainsi que M. Roger Lanoue, qui a travaillé pendant plus de 20 ans chez Hydro Québec à titre de vice président à la planification stratégique et au développement des affaires, seront les deux coprésidents de cette commission. Le document de consultation, faisant état de la situation en matière d'énergie au Québec et définissant le cadre de consultation du public sur la nouvelle politique énergétique, a d'ailleurs été déposé aujourd'hui.

« Faisons preuve d'audace. C'est à nous tous qu'il revient de relever le défi de faire du Québec, grâce à son énergie verte, une société à l'avant-garde. Le virage énergétique va de pair avec le développement économique et la protection de l'environnement. Le Québec a tous les outils pour devenir un leader mondial dans la lutte contre les changements climatiques », a déclaré Martine Ouellet.

Efficacité énergétique, électrification des transports et hydrocarbures

Pour amener le Québec à aller plus loin, le gouvernement souhaite se donner une politique énergétique. Le secteur énergétique est en mutation depuis une dizaine d'années au Québec, en Amérique du Nord et ailleurs dans le monde. Avec la lutte contre les changements climatiques, l'augmentation du prix du pétrole et les bouleversements associés à l'exploitation des hydrocarbures non traditionnels, le Québec doit plus que jamais prendre position en tant que société sur la vision de son avenir énergétique.

« Cette nouvelle politique énergétique s'inscrira dans une perspective de réduction des gaz à effet de serre. Nous voulons faire de l'énergie un puissant levier de développement économique et social pour le Québec. Avec l'électrification des transports, nous développerons un tout nouveau secteur économique qui permettra une diminution importante des gaz à effet de serre au Québec », a précisé Martine Ouellet.

En plus de favoriser l'efficacité énergétique au moyen de vigoureux programmes pour toutes les formes d'énergie, la future politique misera sur la production d'énergies renouvelables traditionnelles et émergentes. Elle aura pour but de diminuer la consommation de combustibles fossiles, en particulier par l'électrification des transports. Le gouvernement souhaite ainsi créer une nouvelle industrie et faire de l'électrification des transports un véritable pôle économique pour le Québec, au même titre que le multimédia et l'aéronautique. Malgré les efforts pour réduire la consommation des combustibles fossiles, il y aura une période de transition. Avec 14 milliards de dollars en achat de pétrole importé, le Québec a un avantage économique certain à examiner le potentiel de l'exploitation du pétrole. Il faudra considérer l'ensemble des impacts environnementaux, travailler en dialogue avec les communautés et s'assurer de maximiser les retombées économiques collectives.

Des consultations publiques dans toutes les régions du Québec

Des consultations publiques se tiendront du 4 septembre au 9 octobre 2013. La Commission se déplacera dans les régions du Québec : Joliette, Thetford-Mines, Gatineau, Rouyn, Lebel-sur-Quévillon, Saint-Hyacinthe, Montréal, Saint-Jérôme, Gaspé, Rimouski, Sept-Îles, Québec, Saguenay, Shawinigan et Sherbrooke.

Une nouvelle politique énergétique du Québec en 2014

La participation et l'appui de l'ensemble des Québécois sont souhaités pour faire de ce projet un succès. C'est pourquoi les citoyens et les groupes intéressés sont invités à présenter leur mémoire lors des travaux publics de la Commission dans leur région ou encore à le déposer sur le site de la consultation. Le document de consultation est accessible au consultationenergie.gouv.qc.ca.

Sur la base des commentaires recueillis, le gouvernement sera par la suite en mesure de déposer, en 2014, une toute nouvelle politique énergétique pour le Québec.

< Retour


Partager cette page

Ecomobile.gouv.qc.ca

Consultez l'offre complète en efficacité énergétique au Québec

Posez vos questions