ImprimerTaille du texteTaille du texteTaille du texte

Actualités


< Retour

11 juillet 2014

Installation d’une chaufferie à la biomasse forestière résiduelle au CSSS des Etchemins

La ministre du Tourisme, ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches et députée de Bellechasse, Mme Dominique Vien, annonce aujourd’hui, au nom du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord, M. Pierre Arcand, l’attribution d’une aide financière de 1 095 321 $ au Centre de santé et de services sociaux (CSSS) des Etchemins pour son projet d’installation d’une chaufferie à la biomasse forestière résiduelle. Le projet concerne le bâtiment principal du CSSS qu’on appelait autrefois le Sanatorium Bégin.

« Je suis fière de pouvoir annoncer la réalisation d’un tel projet dans notre région et d’encourager le CSSS des Etchemins dans ses efforts de réduction des gaz à effet de serre. À terme, le projet permettra la réduction de 1 689 tonnes d’équivalent CO2 annuellement et permettra également au CSSS de réduire ses coûts d’exploitation de près de 142 000 $ par année. Il s’agit d’un bel exemple à suivre pour les entreprises, les institutions et les municipalités de la région qui désireraient s’engager dans un virage vert et profiter des avantages qu’offrent les mesures de conversion à la biomasse forestière résiduelle », a souligné la ministre Vien.

Le projet consiste en l’installation d'une chaudière à vapeur alimentée aux granules pour remplacer une chaudière au mazout lourd dans le bâtiment principal du CSSS.  Des chaudières aux granules seront aussi installées dans des bâtiments connexes pour remplacer des chaudières au mazout léger.

Granules de bois

Le Programme de biomasse forestière résiduelle

Le programme a pour but de réduire les GES et la consommation de combustible fossile, tout en valorisant la biomasse forestière résiduelle à des fins énergétiques. Un tel programme permet aussi de soutenir le développement d’infrastructures et des réseaux de distribution de la biomasse forestière résiduelle au Québec. Un budget total de près de 50 M$, dans le cadre du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques, est prévu pour soutenir les mesures du programme.

« Notre gouvernement priorise la relance de l’économie et de l’emploi, notamment par l’intensification des efforts en efficacité énergétique. En soutenant un tel projet, nous contribuons à la valorisation de la biomasse forestière résiduelle à des fins de production d’énergie et, par conséquent, à la diminution des gaz à effet de serre », a déclaré le ministre Arcand.

« Cette initiative démontre qu’il existe des possibilités concrètes et accessibles lorsqu’il est question de solutions de rechange à l’énergie fossile comme source de chauffage. La biomasse forestière résiduelle, exploitée de façon durable, fait partie des outils dont dispose le Québec pour intensifier ses efforts de lutte contre les changements climatiques », a quant à lui précisé le ministre de l’Environnement, du Développement durable et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel.

Pour plus d’information sur ce programme, consultez le site Internet : efficaciteenergetique.gouv.qc.ca/biomasse 

< Retour


Partager cette page

Ecomobile.gouv.qc.ca

Consultez l'offre complète en efficacité énergétique au Québec

Posez vos questions