ImprimerTaille du texteTaille du texteTaille du texte

Actualités


< Retour

15 septembre 2014

Biomasse : 200 166 $ à la municipalité de Rivière-Bleue pour un projet de réseau de chaleur

Le ministre délégué aux Transports et à l’Implantation de la stratégie maritime, ministre responsable de la région du Bas Saint-Laurent et député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, M. Jean D’Amour, annonce aujourd’hui, au nom du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord, M. Pierre Arcand, l’attribution d’une aide financière de 200 166 $ à la municipalité de Rivière-Bleue pour l’implantation d’un réseau de chaleur alimenté par la biomasse forestière résiduelle. L’aide financière est accordée dans le cadre du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques par l’entremise du Fonds vert. 

« Mon gouvernement est fier de soutenir Rivière-Bleue dans ses efforts de réduction des émissions de gaz à effet de serre. La biomasse forestière résiduelle est une filière d’avenir en matière d’approvisionnement énergétique pour le chauffage. C’est une source d’énergie qui permet non seulement de réduire de façon importante les émissions polluantes produites par les systèmes fonctionnant aux combustibles fossiles comme le mazout, mais également de donner une nouvelle utilité aux sous-produits de l’industrie forestière, qui est très importante pour notre économie », a déclaré le ministre D’Amour.

Le projet de Rivière-Bleue consiste à installer un nouveau réseau de chaleur qui desservira différents bâtiments, à savoir le bureau municipal, l’école primaire Notre Dame-de-Grâces, l’église et le presbytère ainsi que le Club de l’âge d’or. Le nouveau système permettra de remplacer 60 554 litres de mazout par de la biomasse forestière résiduelle, ce qui représentera une réduction de 160 tonnes d‘émissions de gaz à effet de serre.

« Notre gouvernement priorise la relance de l’économie et de l’emploi, notamment par l’intensification des efforts en efficacité énergétique. Les projets financés par notre programme de conversion contribueront au développement économique des régions du Québec ainsi qu’à l’amélioration de notre bilan énergétique grâce à une forme d’énergie verte, renouvelable et disponible en abondance au Québec », a fait savoir le ministre Arcand.

À propos du Programme de biomasse forestière résiduelle

Le programme a pour but de réduire les émissions de GES et la consommation de combustibles fossiles tout en valorisant la biomasse forestière résiduelle à des fins énergétiques. Il permet également de soutenir le développement d’infrastructures et de réseaux de distribution de la biomasse forestière résiduelle au Québec. Le Programme de biomasse forestière résiduelle est financé dans le cadre du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques.

< Retour


Partager cette page

Ecomobile.gouv.qc.ca

Consultez l'offre complète en efficacité énergétique au Québec

Posez vos questions