ImprimerTaille du texteTaille du texteTaille du texte

Actualités


< Retour

24 novembre 2014

Semaine de l'efficacité énergétique : du 23 au 29 novembre 2014

Chaque geste compte, que ce soit à la maison, dans les transports ou au travail - Pierre Arcand

Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord, M. Pierre Arcand, lance la 16e édition de la Semaine de l’efficacité énergétique, qui se déroule du 23 au 29 novembre 2014. Cette Semaine est l’occasion de se familiariser avec l’efficacité énergétique, de se livrer à une réflexion sur nos habitudes de consommation d’énergie, de découvrir de nouveaux conseils écoénergétiques, de tester ses connaissances sur le sujet et de mettre son entourage au défi d’adopter de bons comportements au quotidien.

« Par cette semaine entièrement consacrée à l’utilisation responsable de l’énergie, nous souhaitons inciter l’ensemble de la population et des organisations québécoises à poser des gestes ou à réaliser des projets concrets pour devenir plus efficaces sur le plan énergétique. En matière de consommation d’énergie, chaque geste compte, que ce soit à la maison, dans les transports ou au travail. L’adoption de comportements écoénergétiques permet de retirer des avantages tant économiques qu’environnementaux », a affirmé le ministre Arcand.

Efficaces à la maison

À la maison, une multitude de gestes peuvent être posés au quotidien, notamment baisser la température durant la nuit ou dans les pièces inoccupées, utiliser l’eau chaude de façon judicieuse et débrancher les appareils et les chargeurs lorsqu’ils ne sont pas utilisés. Individuellement, ces gestes semblent anodins, mais lorsqu’on les accumule, ils aident à diminuer la facture d’énergie.

Il est aussi possible d’améliorer l’efficacité énergétique de votre habitation en effectuant des travaux légers à moindre coût ou en prenant des décisions plus éclairées. Les ménages à revenu modeste peuvent à cet effet participer au programme Éconologis pour être accompagnés dans cette démarche. Par ailleurs, des programmes comme Rénoclimat, Chauffez vert et Novoclimat 2.0 visent à donner un coup de pouce aux projets écoénergétiques de plus grande envergure.

Efficaces dans nos déplacements

Chaque année au Québec, nous parcourons collectivement l’équivalent de 75 milliards de kilomètres. Cela représente une consommation de 7,6 milliards de litres de carburant. Il est pourtant possible d’améliorer ce bilan, que ce soit en pratiquant les techniques de l’écoconduite, en utilisant les transports actifs ou collectifs, en optant pour l’autopartage ou le covoiturage, en choisissant un véhicule à faible consommation de carburant ou, encore mieux, en emboîtant le pas aux quelque 5 000 Québécois qui roulent déjà en véhicule électrique.

Efficaces dans nos organisations

Il ne faut pas non plus négliger le potentiel de nos organisations. Le secteur tertiaire (commercial, institutionnel) compte pour 15 % de la consommation d’énergie du Québec. Cette consommation coûte cher et gagnerait à être diminuée. Cela peut se faire en menant des campagnes de sensibilisation auprès du personnel et des utilisateurs ou en offrant de la formation d’appoint en efficacité énergétique à des ressources-clés de l’organisation. La modification des façons de faire et de gérer est elle aussi un incontournable. Et, lorsque c’est possible, investir dans des projets d’efficacité et d’innovation énergétiques peut rapporter gros, puisque l’amélioration des bâtiments, de l’équipement, des systèmes mécaniques et des procédés accroît également la rentabilité et la compétitivité de nos organisations. C’est sans compter l’apport significatif que certains projets peuvent avoir en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

« La multiplication de toutes nos actions individuelles, aussi modestes soient-elles, combinée aux efforts de plus grande envergure, donne des résultats impressionnants à l’échelle de la collectivité, notamment pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre. Elle permet aussi de faire baisser la facture d’énergie des ménages et des organisations. C’est pourquoi j’invite la population et les organisations à profiter de la Semaine de l’efficacité énergétique 2014 pour prendre un temps de réflexion sur nos habitues, puis à agir », a conclu le ministre. 

Poser des gestes écoresponsables au quotidien, c’est simple! Visitez le site pour découvrir plus de conseils en efficacité énergétique, les différents programmes du Ministère et un jeu-questionnaire.

Venez également faire connaître vos bons coups en efficacité énergétique sur la page facebook.com/efficaciteenergetiquequebec.  

 

< Retour


Partager cette page

Ecomobile.gouv.qc.ca

Consultez l'offre complète en efficacité énergétique au Québec

Posez vos questions