ImprimerTaille du texteTaille du texteTaille du texte

Actualités


< Retour

17 avril 2015

La Ville de Saint-Pascal reçoit une aide financière de 228 907 $

Le député de Côte-du-Sud, M. Norbert Morin, annonce, au nom du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord, M. Pierre Arcand, l’attribution d’une aide financière de 228 907 $ à la Ville de Saint-Pascal pour son projet de conversion à la biomasse forestière résiduelle dans le cadre du Programme de biomasse forestière résiduelle. 

« La Ville de Saint-Pascal démontre qu’elle a le souci de gérer rigoureusement ses dépenses en énergie. Nous devons soutenir les solutions qui permettent d’optimiser l’efficacité énergétique des infrastructures publiques, industrielles et résidentielles », a déclaré M. Morin.

Le projet consiste à faire l'implantation d'un réseau de chaleur urbain afin de produire l'énergie pour le remplacement de plus de 22 000 litres de mazout léger et de 83 100 litres de propane. Le réseau est constitué de trois bâtiments municipaux (caserne de pompier, hôtel de ville et aréna) et des deux bâtiments de la fabrique (presbytère et église) qui seront chauffés par un système à la biomasse forestière résiduelle, permettant ainsi de réduire annuellement les émissions de gaz à effet de serre de 196,5 tonnes, ce qui  correspond à environ 58 voitures. 

« Grâce au Fonds vert, dont les revenus sont principalement issus du marché du carbone, le gouvernement soutient les entreprises et les municipalités québécoises dans leur transition vers un monde plus sobre en carbone. En plus de favoriser la relance et le développement durable de notre économie, cette action concrète, qui s’inscrit dans le Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques, nous permet de lutter, ensemble, contre les changements climatiques afin d’assurer une qualité de vie à nos enfants », a mentionné le ministre Heurtel.

« Notre gouvernement pose un geste concret pour améliorer la croissance économique tout en priorisant le développement responsable des entreprises. Ce projet de biomasse forestière résiduelle permettra au Québec de réduire sa dépendance envers les combustibles fossiles par la production d'une énergie verte. De plus, l’utilisation de résidus forestiers contribue à la valorisation de la ressource forestière et à la consolidation de la filière bois de même qu’elle permet de stimuler le développement économique régional », a conclu le ministre Arcand.

À propos du Programme de biomasse forestière résiduelle

Le programme a pour but de réduire les émissions de GES et la consommation de combustibles fossiles tout en valorisant la biomasse forestière résiduelle à des fins énergétiques. Il permet également de soutenir le développement d’infrastructures et de réseaux de distribution de la biomasse forestière résiduelle au Québec. Pour plus d’information sur ce programme, consultez le site efficaciteenergetique.gouv.qc.ca.

< Retour


Partager cette page

Ecomobile.gouv.qc.ca

Consultez l'offre complète en efficacité énergétique au Québec

Posez vos questions