ImprimerTaille du texteTaille du texteTaille du texte

Actualités


< Retour

13 août 2015

Jean D’Amour annonce l’attribution d’une aide financière à Damabois inc. et à la MRC de la Matapédia

Le ministre délégué aux Transports et à l’Implantation de la stratégie maritime, ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent et ministre responsable de la région de la Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine, M. Jean D’Amour, annonce au nom du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord, M. Pierre Arcand, l’attribution d’une  aide financière totalisant 741 712 $ liés à l’utilisation de la biomasse forestière résiduelle. L’entreprise Damabois recevra un montant maximal de  644 505 $ pour son projet, alors que la MRC de La Matapédia obtiendra 97 207 $. Les bénéfices liés à l’utilisation de la biomasse permettront aux entreprises de diminuer leurs émissions de gaz à effet de serre et leur dépendance à l’égard des combustibles fossiles. Ces projets s’inscrivent dans le Programme de biomasse forestière résiduelle.

« L’entreprise Damabois et la MRC de La Matapédia, qui reçoivent aujourd’hui le soutien de notre gouvernement, jouent un rôle important dans l’économie locale. En améliorant leurs procédés et en installant des appareils et de l’équipement moins polluants et plus efficaces, elles contribuent à réduire les émissions de gaz à effet de serre, et également leurs coûts d’exploitation, ce qui les rend plus compétitives. Tout le monde y trouve son compte », a affirmé le ministre D’Amour. L’aide financière accordée servira, d’une part, à un projet de conversion à la biomasse forestière pour des installations de séchage et, d’autre part, à un projet d’implantation d’une chaufferie à la biomasse forestière.

Damabois inc.

Damabois est une entreprise de fabrication de composantes d'assemblage de palettes de manutention. L'entreprise doit sécher et traiter thermiquement ses composantes et palettes pour répondre aux besoins des marchés, notamment dans le contexte des obligations légales liées à l'exportation. L’aide financière accordée permettra à l’entreprise de convertir à la biomasse forestière résiduelle des installations qui utilisent actuellement du propane tels le séchoir à bois, le système de chauffage des bâtiments et le projet de séchoir à sciures. 

MRC de la Matapédia

Le Parc régional de Val-d'Irène de la Municipalité régionale de comté (MRC) de La Matapédia offre depuis 40 ans des activités de loisirs d'hiver. L’aide financière accordée permettra d’implanter une chaufferie à la biomasse forestière résiduelle afin de produire l'énergie servant au chauffage de deux nouveaux bâtiments. Le chauffage à la biomasse servira aussi à remplacer des énergies fossiles servant à la production d'eau chaude sanitaire pour le centre d'hébergement de 21 unités. 

« Notre gouvernement continue d’affirmer son leadership en offrant aux gens d’affaires le soutien nécessaire à la mise en place de mesures de conversion énergétique vers la biomasse forestière résiduelle visant la réduction des émissions de GES au Québec. Je salue l’initiative de Damabois et de la MRC de La Matapédia qui, grâce à ces projets, éviteront d’utiliser près de 392 000 litres de mazout léger ou de propane. Cette réduction de la consommation de carburant se traduira par une baisse des émissions de GES équivalente à plus de 637 tonnes chaque année, ce qui équivaut à retirer 188 véhicules de nos routes », a déclaré le ministre Pierre Arcand.

« Grâce au Fonds vert, dont les revenus sont principalement issus du marché du carbone, le gouvernement soutient les entreprises et les municipalités québécoises dans leur transition vers un monde plus sobre en carbone. En plus de favoriser la relance et le développement durable de notre économie, ces mesures concrètes, qui s’inscrivent dans notre Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques, nous permettent de lutter, ensemble, contre les changements climatiques afin d’assurer une qualité de vie à nos enfants », a affirmé le ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, David Heurtel.

À propos du Programme de biomasse forestière résiduelle

Financé par le Fonds vert, le Programme de biomasse forestière résiduelle a pour but de réduire les émissions de GES et la consommation de combustibles fossiles, tout en valorisant la biomasse forestière résiduelle à des fins énergétiques. Il permet également de soutenir le développement d’infrastructures et de réseaux de distribution de la biomasse forestière résiduelle au Québec. Pour plus d'information sur ce programme, consultez la section Clientèle affaires du site efficaciteenergetique.gouv.qc.ca

< Retour


Partager cette page

Ecomobile.gouv.qc.ca

Consultez l'offre complète en efficacité énergétique au Québec

Posez vos questions