ImprimerTaille du texteTaille du texteTaille du texte

Actualités


< Retour

18 septembre 2015

Jean D’Amour annonce l’attribution d’une aide financière de 1 347 810 $ à Terix-Envirogaz

Le ministre délégué aux Transports et à l’Implantation de la stratégie maritime, ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent et ministre responsable de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, M. Jean D’Amour, annonce au nom du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord, M. Pierre Arcand, l’attribution d’une aide financière de 1 347 810 $ à Terix-Envirogaz pour la démonstration d’une innovation technologique. 

Le projet de démonstration, qui sera réalisé dans la région de Rivière-du-Loup, consiste à adapter une technologie d’absorption au méthanol, nommée Kryosol, qui purifie et raffine du biogaz. Celui-ci servira à la production de biométhane liquéfié, généralement utilisé pour le chauffage, la production d’électricité, le transport, etc. Le biogaz traité proviendra à la fois du lieu d’enfouissement et de l’usine de biométhanisation. En remplaçant le diesel, le biométhane liquéfié permettra de réduire les émissions de gaz à effet de serre liées aux activités de transport.

Grâce à l’aide financière du gouvernement, l’entreprise pourra démontrer l’efficacité technique et énergétique du procédé ainsi que sa rentabilité. 

« En offrant aux promoteurs le soutien nécessaire au développement d’innovations technologiques, nous confirmons une fois de plus la volonté de notre gouvernement de réduire nos émissions de gaz à effet de serre (GES) au Québec. Je salue l’initiative de Terix-Envirogaz qui, grâce à son projet ambitieux, pour la portion de biométhane provenant du lieu d’enfouissement, diminuera les émissions de GES de près de 3000 tonnes par année et remplacera annuellement 1,5 million de litres de diesel par du biométhane liquéfié. Cette réduction équivaut à retirer près de 900 véhicules de nos routes », a déclaré le ministre Jean D’Amour.

« Notre gouvernement continue d’affirmer son leadership en offrant aux gens d’affaires le soutien nécessaire à la mise en place de mesures en efficacité énergétique. En soutenant des projets comme celui de Terix-Envirogaz, par l’entremise de programmes comme Technoclimat, nous mettons en place les conditions nécessaires pour améliorer notre bilan énergétique et favoriser la croissance et l’utilisation des énergies propres et renouvelables », a renchéri M. Arcand.

« Grâce au Fonds vert, dont les revenus sont principalement issus du marché du carbone, le gouvernement soutient les entreprises québécoises dans leur transition vers un monde plus sobre en carbone. En plus de favoriser la relance et le développement durable de notre économie, cette mesure concrète, qui s’inscrit dans notre Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques, nous permet de lutter, ensemble, contre les changements climatiques afin d’assurer une qualité de vie à nos enfants », a pour sa part affirmé le ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, David Heurtel.

À propos du programme Technoclimat

Technoclimat est un programme qui encourage le développement de nouvelles technologies ou de procédés innovateurs en matière d'efficacité énergétique, d'électrification des transports et d'énergies émergentes afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Il est financé par le Fonds vert du gouvernement et par une quote-part versée par les distributeurs d'énergie. Pour plus d'information sur ce programme, consultez le site efficaciteenergetique.gouv.qc.ca.

< Retour


Partager cette page

Ecomobile.gouv.qc.ca

Consultez l'offre complète en efficacité énergétique au Québec

Posez vos questions