ImprimerTaille du texteTaille du texteTaille du texte

Actualités


< Retour

7 mars 2016

Une aide financière de 118 101 $ à l’Érablière la Coulée creuse

Le ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, M. Jean D’Amour, annonce au nom du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord, M. Pierre Arcand, et du ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel, l’attribution d’une aide financière totalisant 118 101 $ à l’Érablière la Coulée creuse inc. pour le remplacement d’un évaporateur au mazout par deux évaporateurs utilisant des granules de bois. Ce projet, qui permettra à l’entreprise de réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) de 94,5 tonnes annuellement, est financé par le Fonds vert et s’inscrit dans le cadre du Programme de biomasse forestière résiduelle découlant du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques.

« La forêt joue un rôle central pour notre région. Elle est à la fois une source de fierté et un moteur de développement économique. En soutenant la filière de la biomasse forestière résiduelle, nous contribuons non seulement à la valorisation de la ressource forestière, mais aussi à l’atteinte de nos objectifs en efficacité énergétique. C’est donc avec une immense fierté que j’annonce aujourd’hui que notre gouvernement soutient l’Érablière la Coulée creuse dans la réalisation de son projet », a déclaré M. D’Amour.

Le projet consiste à remplacer l'évaporateur d'eau d'érable consommant présentement du mazout léger par deux évaporateurs alimentés aux granules de bois. L’entreprise doit également ajouter un silo afin d’entreposer les granules en vrac et effectuer des modifications au bâtiment en place.

« Notre gouvernement priorise le développement économique, notamment par l’intensification des efforts en matière d’efficacité énergétique. Grâce à la biomasse forestière résiduelle, nous sommes en mesure de produire une énergie renouvelable qui permet aux entreprises du Québec de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre tout en soutenant les emplois liés à la forêt », a déclaré M. Arcand.

« Grâce aux revenus du Fonds vert issus principalement du marché du carbone, le gouvernement soutient les entreprises et les institutions québécoises dans leur transition vers un monde plus sobre en carbone. En plus de favoriser la relance et le développement durable de notre économie, des projets concrets comme celui de l’Érablière la Coulée creuse nous permettent de lutter, ensemble, contre les changements climatiques, afin d’assurer une meilleure qualité de vie à nos enfants. Faisons-le pour eux!», a affirmé le ministre Heurtel.

À propos du Programme de biomasse forestière résiduelle

Le Programme de biomasse forestière résiduelle a pour but de réduire les émissions de gaz à effet de serre et la consommation de combustibles fossiles tout en valorisant la biomasse forestière résiduelle à des fins énergétiques. Il permet également de soutenir le développement d’infrastructures et de réseaux de distribution de la biomasse forestière résiduelle au Québec.

Pour plus d’information sur ces programmes, consultez le site efficaciteenergetique.gouv.qc.ca. 

< Retour


Partager cette page

Ecomobile.gouv.qc.ca

Consultez l'offre complète en efficacité énergétique au Québec

Posez vos questions