ImprimerTaille du texteTaille du texteTaille du texte

Actualités


< Retour

5 avril 2016

Québec annonce l’attribution de 14 millions de dollars pour appuyer l’implantation d’une usine pilote de Nemaska Lithium

La ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de la Mauricie, Mme Julie Boulet, et le ministre délégué aux Mines et ministre responsable de la région de l’Abitibi‑Témiscamingue et de la région du Nord‑du‑Québec, M. Luc Blanchette, ont annoncé, au nom de la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade, du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Côte‑Nord, M. Pierre Arcand, et de la vice‑première ministre, ministre responsable des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Allègement réglementaire et du Développement économique régional et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Lise Thériault, l’attribution d’une aide financière totalisant 14 millions de dollars à l’entreprise Nemaska Lithium et à la Société de développement de Shawinigan pour appuyer l’implantation d’une usine pilote de production d’hydroxyde et de carbonate de lithium à Shawinigan, plus précisément sur le site de l’ancienne usine Laurentide de Produits forestiers Résolu.

« Notre gouvernement est fier d’appuyer cette initiative de Nemaska Lithium, qui stimulera davantage la vitalité économique de la Mauricie en créant notamment une quinzaine d’emplois de qualité dans les secteurs des piles haute technologie et de l’électrification des transports. D’ailleurs, en appuyant ce projet, notre gouvernement réitère sa volonté de développer davantage la filière québécoise des véhicules électriques, laquelle est au cœur du Plan d’action en électrification des transports 2015‑2020 », a déclaré la ministre Julie Boulet.

« Dans la nouvelle Vision stratégique du développement minier au Québec, nous nous sommes engagés à mettre en place et faire croître de nouvelles filières minérales et à favoriser la croissance de la première transformation des métaux. Le projet de Nemaska Lithium et l’appui que nous annonçons aujourd’hui s’inscrivent parfaitement dans ces objectifs : il s’agit d’une initiative visant à développer un métal stratégique d’avenir, dont la transformation ici, au Québec, entraînera des retombées pour l’ensemble de la chaîne de valeur de l’industrie métallurgique », a ajouté le ministre Luc Blanchette.

L’aide financière accordée à Nemaska Lithium pour la réalisation de son projet, évalué à 38 millions de dollars, consiste en une prise de participation, pouvant atteindre 10 millions de dollars, à son capital‑actions, par l’entremise de Ressources Québec, une filiale d’Investissement Québec, dans le cadre du fonds Capital Mines Hydrocarbures. De plus, une contribution financière non remboursable de 3 millions de dollars est attribuée à l’entreprise par le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, dans le cadre du programme Technoclimat.

Une contribution financière non remboursable de 1 million de dollars est également attribuée à la Société de développement de Shawinigan, par l’entremise du Fonds de diversification de l’industrie forestière de PF Résolu Canada inc. Ce montant servira à la réalisation d’un projet d’investissement évalué à 2,9 millions de dollars et visant l’acquisition ainsi que la reconversion du site industriel et des installations de l’ancienne usine Laurentide de Produits forestiers Résolu, située à Shawinigan.

« Au terme d’un processus d’analyse, Nemaska Lithium a choisi Shawinigan pour implanter son usine pilote. Ce choix contribuera à diversifier notre économie et à mettre en valeur nos ressources naturelles. Par ailleurs, grâce à l’initiative de la Société de développement de Shawinigan, nous pourrons accueillir d’éventuels projets industriels comme celui‑ci, lesquels engendreront des retombées économiques considérables pour la région de la Mauricie », a fait savoir la ministre Dominique Anglade.

« L’usine de Nemaska Lithium, par l’entremise de l’aide accordée dans le cadre du programme Technoclimat, concevra des avancées technologiques qui établiront une véritable marque sur le plan de la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Incidemment, les véhicules électriques qui, à terme, seront munis de piles fabriquées à partir du lithium du Québec possèderont une empreinte carbone davantage réduite », a pour sa part indiqué le ministre Pierre Arcand.

« Grâce à son projet de reconversion d’un site stratégique pour la région de la Mauricie, la Société de développement de Shawinigan favorise l’implantation de nouvelles entreprises tournées vers l’avenir. Notre gouvernement est donc fier d’appuyer cette initiative prometteuse, qui assurera la réalisation de projets économiques structurants et durables dans la région, et ce, sur le plan tant industriel que récréotouristique », a conclu la ministre Lise Thériault.

Fonds Capital Mines Hydrocarbures

Doté d’une enveloppe de 1 milliard de dollars et géré par Ressources Québec, une filiale d’Investissement Québec, le fonds Capital Mines Hydrocarbures permet au gouvernement du Québec d’effectuer des prises de participation dans des entreprises des secteurs des mines et des hydrocarbures qui exploitent et transforment des substances minérales du domaine de l’État.

Fonds de diversification de l’industrie forestière de PF Résolu Canada inc.

Doté d’une enveloppe de 10 millions de dollars sur cinq ans, le Fonds de diversification de l’industrie forestière de PF Résolu Canada inc. (Fonds Résolu) est destiné aux municipalités et aux travailleurs des régions touchées par la fermeture d’usines de Produits forestiers Résolu au Québec. Ce fonds vise notamment à soutenir la réalisation de projets économiques dans les régions directement touchées par les pertes d’emplois au sein de l’entreprise.

Technoclimat

Financé par la quote-part versée par les distributeurs en énergie, le programme Technoclimat encourage la mise au point de nouvelles technologies ou de procédés innovateurs en matière d’efficacité énergétique, d’électrification des transports et d’énergies émergentes qui permettent la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Un budget total de près de 96 millions de dollars est prévu pour soutenir les mesures du programme.

À propos du Plan d’action en électrification des transports 2015-2020

Rappelons que le gouvernement du Québec a lancé, en octobre dernier, son Plan d’action en électrification des transports 2015-2020. En misant sur l’électrification des transports, le Québec, qui dispose d’une énergie propre ainsi que disponible en grande quantité et à un coût concurrentiel, entend devenir un chef de file de l’utilisation de moyens de transport propulsés par l’électricité et un précurseur en matière de mobilité durable. Pour en savoir davantage sur le Plan d’action en électrification des transports 2015-2020, consultez le site transportselectriques.gouv.qc.ca.

< Retour


Partager cette page

Ecomobile.gouv.qc.ca

Consultez l'offre complète en efficacité énergétique au Québec

Posez vos questions