ImprimerTaille du texteTaille du texteTaille du texte

Actualités


< Retour

13 juin 2016

Guy Bourgeois annonce l’attribution de 4,5 M$ à Uniboard Canada inc. pour améliorer la performance énergétique de l’usine de Val-d’Or

Le député d’Abitibi-Est, M. Guy Bourgeois, annonce au nom du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord, M. Pierre Arcand, et du ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel, l’attribution d’une aide financière totalisant 4 572 245 $ à Uniboard Canada inc. La subvention accordée provient du Programme de biomasse forestière résiduelle, financé par le Fonds vert dans le cadre du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques. Elle permettra de remplacer les procédés de séchage et de chauffage de la presse dans le but d’améliorer la performance énergétique de l’usine de Val-d’Or ainsi que son impact environnemental.

« L’Abitibi possède une industrie solide et toutes les ressources naturelles requises pour favoriser une consommation énergétique responsable. En implantant des mesures de conversion utilisant la biomasse forestière résiduelle pour des applications de production d’énergie thermique, Uniboard démontre qu'il existe des possibilités concrètes et accessibles lorsqu'il est question de solutions de rechange à l'énergie fossile. En plus d'être profitable sur le plan économique, la filière de la bioénergie représente une solution exceptionnelle pour intensifier nos efforts de lutte contre les changements climatiques », a déclaré M. Bourgeois.

Uniboard Canada est une entreprise manufacturière bien connue, de la région de l’Abitibi-Témiscamingue notamment, qui se spécialise dans la fabrication de bois d’ingénierie. La technologie du procédé de séchage des particules de bois de son usine de Val-d’Or date des années 1970. En plus d’être le facteur limitant la capacité de production de l’usine, cette technologie est alimentée par des combustibles fossiles et génère des émissions de gaz à effet de serre (GES). De plus, les deux chaudières à écorces qui servent au chauffage de l’huile thermique qui est utilisée pour le chauffage de la presse et des bâtiments sont elles aussi vétustes.

L’entreprise remplacera le procédé de séchage, soit cinq séchoirs munis chacun d’un brûleur, ainsi que les deux chaudières servant au chauffage de l’huile de la presse, par un seul séchoir (un brûleur) utilisant la poussière de bois générée par le procédé de fabrication de l’usine et le gaz naturel. Ce brûleur chauffera l’air requis pour le séchage des particules de bois à l’intérieur du séchoir ainsi que l’huile thermique pour la presse par un échangeur air-huile. Ces mesures mises en place par Uniboard Canada inc. permettront une réelle diminution des émissions de GES de l’ordre de 9 144,5 tonnes de CO2 annuellement.

« La production d’énergie à partir d’énergies renouvelables, notamment la biomasse forestière résiduelle, est au cœur du développement économique du Québec et de ses régions. Actuellement, près de la moitié du bilan énergétique du Québec provient de sources d’énergie renouvelables. Avec la Politique énergétique, nous avons l’audace d’aller encore plus loin. À l’horizon 2030, nous souhaitons augmenter de 25 % la production totale d’énergies renouvelables et c’est en soutenant des projets comme celui d’Uniboard que notre gouvernement fait un pas de plus vers l’atteinte de cet objectif », a précisé le ministre Pierre Arcand.

« Grâce au Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques, le gouvernement soutient les entreprises et les institutions québécoises dans leur transition vers un monde plus sobre en carbone. En plus de favoriser la relance et le développement durable de notre économie, cette mesure concrète nous permet de lutter, ensemble, contre les changements climatiques afin d'assurer une qualité de vie à nos enfants. Faisons-le pour eux! », a affirmé le ministre Heurtel.

« On se souviendra que le gouvernement du Québec avait annoncé des investissements importants chez Uniboard en février 2015. Nous nous sommes de nouveau réunis, car l’entreprise continue d’innover et de faire des choix qui amélioreront sa compétitivité et permettront le maintien des emplois à Val-d’Or. Nous sommes pour le développement économique et l’économie verte dans toutes les régions du Québec », a conclu le ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue, Luc Blanchette.

À propos de la Politique énergétique 2030

La Politique énergétique 2030 présente une vision rassembleuse et des cibles ambitieuses illustrant les progrès que tous les types de consommateurs, du citoyen à l’entreprise, sont invités à accomplir ou dont ils bénéficieront directement. Elle indique comment le gouvernement accompagnera le consommateur dans toutes les étapes de la transition énergétique qu’elle annonce. C’est un pacte énergétique que le gouvernement propose pour opérer une transformation majeure du portrait de l’énergie au Québec à l’horizon 2030.

Pour plus d’information, consultez le site politiqueenergetique.gouv.qc.ca.

À propos du Programme de biomasse forestière résiduelle

Financé par le Fonds vert, le Programme de biomasse forestière résiduelle a pour but de réduire les émissions de GES et la consommation de combustibles fossiles tout en valorisant la biomasse forestière résiduelle à des fins énergétiques. Il permet également de soutenir le développement d’infrastructures et de réseaux de distribution de la biomasse forestière résiduelle au Québec.

Pour plus d’information, consultez le site efficaciteenergetique.gouv.qc.ca.

< Retour


Partager cette page

Ecomobile.gouv.qc.ca

Consultez l'offre complète en efficacité énergétique au Québec

Posez vos questions