ImprimerTaille du texteTaille du texteTaille du texte

Actualités


< Retour

30 septembre 2016

Éclairage extérieur – Un nouvelle norme du BNQ

Vue de Montréal la nuitLe Bureau de normalisation du Québec a publié le 22 septembre dernier une nouvelle norme qui vise à encourager le respect de niveaux maximaux pour les systèmes d’éclairage d’extérieur publics ou privés.

Contrôler la pollution lumineuse*, ce n’est pas cesser d’éclairer, mais mieux éclairer 

Les codes, les normes, les règlements et les documents de référence couramment utilisés pour la conception et la mise en œuvre de systèmes d’éclairage publics ou privés fixent des niveaux minimaux d’éclairage, mais très peu recommandent des niveaux à ne pas dépasser. La norme BNQ 4930-100 vise à établir ces niveaux maximaux et agit en complément à ces documents.

La norme présente un ensemble d’exigences qui portent sur quatre facteurs qui caractérisent l’éclairage, soit la quantité de lumière émise, son orientation, sa composition spectrale et sa durée d’utilisation. Ces exigences sont établies en tenant compte des besoins et des contraintes propres à quatre zones d’éclairage couvrant les milieux naturels protégés jusqu’aux environnements urbains, et à 17 applications typiques, dont l’éclairage routier, l’éclairage industriel ou des commerces, l’éclairage architectural et l’affichage lumineux.

Le résultat d’un travail collaboratif

Dans le but de promouvoir les bonnes pratiques d’éclairage artificiel qui contribuent à limiter la pollution lumineuse, la norme BNQ 4930-100 Éclairage extérieur – Contrôle de la pollution lumineuse a été élaborée en collaboration avec IDA Québec (chapitre Québec de l’International Dark-Sky Association), la Réserve internationale du ciel étoilé du Mont Mégantic (RICEMM), plusieurs ministères du gouvernement du Québec (dont le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles), Hydro-Québec et plusieurs acteurs de l’industrie de l’éclairage, des municipalités et du milieu scientifique.

À qui s’adresse la norme?

Les concepteurs de systèmes d’éclairage, les propriétaires et les gestionnaires de systèmes d’éclairage, les autorités municipales et provinciales, les organismes privés et les particuliers y trouveront des références techniques détaillées et des pratiques générales qui pourront guider leurs décisions en matière d’éclairage.

Vous pouvez vous procurer la norme BNQ 4930-100 à un coût de 95 $ dans la page Contrôle de la pollution lumineuse du site Internet du BNQ.

*Note : l’expression « pollution lumineuse » est utilisée pour décrire les effets nuisibles ou incommodants de la lumière artificielle sur l’humain, les écosystèmes ou la qualité du ciel étoilé.

< Retour


Partager cette page

Ecomobile.gouv.qc.ca

Consultez l'offre complète en efficacité énergétique au Québec

Posez vos questions