ImprimerTaille du texteTaille du texteTaille du texte

Actualités


< Retour

25 janvier 2017

Plus de 750 000 $ en aide financière pour améliorer l’efficacité énergétique de l’hôpital de Sainte Anne de Beaupré

La députée de Charlevoix‑Côte‑de‑Beaupré et adjointe parlementaire de la ministre du Tourisme, Mme Caroline Simard, annonce au nom du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord, M. Pierre Arcand, l’attribution d’une aide financière de 754 631 $ au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Capitale-Nationale pour un projet d’efficacité énergétique et de conversion pour l’hôpital de Sainte‑Anne‑de‑Beaupré. Cette aide financière provient du Fonds vert et s’inscrit dans le cadre du programme ÉcoPerformance découlant du Plan d’action 2013‑2020 sur les changements climatiques.

« Chez nous, l’établissement dans lequel nous investissons est d’une importance capitale pour l’ensemble de nos citoyens. L’Hôpital de Sainte‑Anne‑de‑Beaupré assure les soins de première ligne offerts aux habitants de la Côte‑de‑Beaupré et des environs. Notre gouvernement a pris la décision éclairée de soutenir les entreprises et les institutions qui décident de prendre le virage vert. Je ne peux que me réjouir des améliorations qui seront apportées à ce bâtiment, et ce, au bénéfice de nos patients et de nos citoyens », a déclaré la députée Simard.

« Lors du lancement de la Politique énergétique 2030 le 7 avril dernier, notre gouvernement s’est engagé à réduire de 40 % la quantité de produits pétroliers consommés au Québec et à améliorer de 15 % l’efficacité avec laquelle l’énergie est utilisée. L’aide financière annoncée aujourd’hui est un bel exemple de notre engagement à soutenir des projets qui permettent de passer à une économie plus verte et plus faible en carbone », a déclaré le ministre Arcand.

L’hôpital de Sainte‑Anne‑de‑Beaupré est muni de deux chaudières à vapeur au mazout léger qui assurent la production d’énergie pour le chauffage et l’humidification. Deux des trois mesures de ce projet profiteront de l’aide financière du programme ÉcoPerformance. La première mesure consiste à convertir à l’eau chaude le système de chauffage du bâtiment. Moins énergivore, le système à l’eau chaude permet de diminuer les pertes thermiques inhérentes au réseau de vapeur en place. La seconde mesure consiste en l’installation de trois thermopompes d’aérothermie, d’une thermopompe réservée au transfert de chaleur et d’une nouvelle chaudière électrique à l’eau chaude qui s’ajoute à celle en place. Les deux chaudières électriques seront reliées à un nouveau contrôleur de pointe de puissance électrique. Tout cet équipement permettra de diminuer la charge aux chaudières et ainsi d’éliminer presque entièrement la consommation de mazout.

Les mesures financées par le programme ÉcoPerformance permettront de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 811,1 t éq. CO2/an, ce qui équivaut à retirer quelque 238 véhicules légers des routes annuellement.

« Soucieux de réduire ses émissions de gaz à effet de serre et sa facture d’énergie et de moderniser ses installations, le CIUSSS de la Capitale‑Nationale accentue son virage vert dans onze bâtiments. L’aide financière qu’il reçoit aujourd’hui consolidera le financement du projet d'économie d'énergie de l'hôpital Sainte‑Anne‑de‑Beaupré totalisant 2,6 M $. Les travaux entrepris permettront de réduire la facture énergétique de l'hôpital de 273 k $ annuellement et de réduire les émissions de gaz à effet de serre par le retrait complet de la consommation d'huile », a déclaré le président-directeur général du CIUSSS de la Capitale-Nationale, M. Michel Delamarre.

« Grâce au Fonds vert, dont les revenus sont principalement issus du marché du carbone, le gouvernement soutient les institutions québécoises dans leur transition vers un monde plus sobre en carbone. En plus de contribuer à la modernisation et au développement durable de notre économie, cette mesure concrète, qui s'inscrit dans notre Plan d'action 2013-2020 sur les changements climatiques, nous permet de lutter, ensemble, contre les changements climatiques afin d'assurer une qualité de vie à nos enfants. Faisons-le pour eux! », a pour sa part affirmé M. David Heurtel, ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

À propos de la Politique énergétique 2030

La Politique énergétique 2030 présente une vision rassembleuse et des cibles ambitieuses illustrant les progrès que tous les types de consommateurs, du citoyen à l’entreprise, sont invités à accomplir et dont ils bénéficieront directement. Elle indique comment le gouvernement accompagnera le consommateur dans toutes les étapes de la transition énergétique annoncée. C’est un pacte énergétique que le gouvernement propose pour opérer une transformation majeure du portrait énergétique québécois à l’horizon 2030.

À propos du programme ÉcoPerformance

Financé par le Fonds vert par l’entremise du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques et la quote-part des distributeurs d’énergie, le programme ÉcoPerformance a pour but de réduire les émissions de gaz à effet de serre et la consommation énergétique des organisations par le financement de projets ou de mesures liés à la consommation et à la production d’énergie, de même qu’à l’amélioration des procédés.

< Retour


Partager cette page

Ecomobile.gouv.qc.ca

Consultez l'offre complète en efficacité énergétique au Québec

Posez vos questions