ImprimerTaille du texteTaille du texteTaille du texte

Actualités


< Retour

17 décembre 2017

Investissements de 25,5 millions de dollars dans l’accélérateur Écofuel et le Fonds Écofuel I

Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Gaspésie–Îles‑de‑la‑Madeleine, M. Pierre Moreau, a annoncé aujourd’hui que le Gouvernement du Québec, par l’entremise de son mandataire Investissement Québec, investit 20 millions de dollars dans la capitalisation du Fonds Ecofuel I SEC, qui vise à soutenir l’amorçage et le démarrage d’entreprises innovantes du secteur des technologies propres.

Cette première clôture du Fonds Ecofuel I, qui atteint une capitalisation de 30 millions de dollars, réunit les partenaires suivants : le Gouvernement du Québec, la Banque de développement du Canada, le Fonds de solidarité FTQ, Fondaction et le Centre québécois de valorisation des biotechnologies.

En outre, le ministre Moreau a annoncé que le gouvernement accorde, par l’entremise de Transition énergétique Québec et provenant du Fonds vert, une aide financière de 5,5 millions de dollars à l’accélérateur d’entreprises Ecofuel afin d’accompagner plus d’entreprises du domaine des technologies propres à l’étape de l’amorçage.

Citations :

« En soutenant les activités d’accompagnement et de mentorat offertes par l’accélérateur Ecofuel, notre gouvernement pose un geste concret pour aider des entrepreneurs dynamiques, dans toutes les régions du Québec, à démarrer des entreprises technologiques à fort potentiel de croissance. L’accélérateur pourra offrir ses services à des entreprises soutenues par le programme Technoclimat de Transition énergétique Québec. Ce partenariat permettra aux entreprises de bénéficier des compétences technologiques, administratives et financières des deux parties, ce qui encouragera encore plus le développement, au Québec, de technologies ou de procédés innovateurs en matière d’efficacité énergétique et d’énergies émergentes. »

Pierre Moreau, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Gaspésie–Îles‑de‑la‑Madeleine

« La mise en place de ce fonds dans le secteur des technologies propres, jumelée aux activités de l’accélérateur Ecofuel, rejoint assurément les orientations du Plan d’action 2013‑2020 sur les changements climatiques. Des initiatives comme celle‑ci contribuent à la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre et favorisent notre transition vers une économie moderne et sobre en carbone. C’est donc avec enthousiasme que notre gouvernement soutient cet important levier contribuant à la lutte contre les changements climatiques. »

Isabelle Melançon, ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

« Stimuler l’entrepreneuriat et favoriser la création et le démarrage d’entreprises innovantes font partie des priorités de notre gouvernement. C’est pourquoi nous sommes fiers de participer à la capitalisation de ce fonds qui permettra d’appuyer de jeunes entreprises dans leurs démarches de croissance pour qu’elles deviennent des exemples inspirants, notamment en matière d’innovation, dans le secteur des technologies propres. »

Dominique Anglade, vice‑première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique

« Au Québec, la majorité des investissements en capital de risque sont réalisés aux stades du démarrage et du postdémarrage d’une entreprise. Il est donc important de souligner la participation de tous les investisseurs du Fonds Ecofuel I qui appuient, en collaboration avec le gouvernement, le financement des entreprises dès le stade de l’amorçage. Nous sommes heureux de pouvoir soutenir ensemble un outil de financement et d’accompagnement efficace dans le secteur des technologies propres. »

Carlos Leitão, ministre des Finances

Faits saillants :

  • Afin de favoriser le développement durable et la réduction des émissions de gaz à effet de serre au Québec, le Fonds Ecofuel I investit dans des entreprises québécoises innovantes du secteur des technologies propres au stade de l’amorçage ou du démarrage.
  • Le Fonds Ecofuel I agit en collaboration avec l’accélérateur Ecofuel, lequel accompagne les entrepreneurs, par l’entremise d’ateliers de formation et d’activités de mentorat et de réseautage, dans leurs démarches pour démarrer une entreprise dans le secteur des technologies propres.
  • Le projet de l’accélérateur Ecofuel est financé par le Fonds vert dans le cadre de la priorité 4 du Plan d’action 2013‑2020 sur les changements climatiques, laquelle vise à soutenir l’innovation, la recherche, le développement, la démonstration et la commercialisation liés aux technologies contribuant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.
  • Le programme Technoclimat, administré par Transition énergétique Québec, vise à encourager le développement de nouvelles technologies ou de procédés innovateurs en efficacité énergétique, en énergies émergentes et en réduction des émissions de gaz à effet de serre, en offrant un soutien financier aux promoteurs de projets qui s’inscrivent à diverses étapes de la chaîne d’innovation.
  • Le Fonds vert sert notamment à financer des activités, des projets et des programmes stimulant l’innovation technologique, la recherche et le développement, l’acquisition de connaissances, l’amélioration des performances ainsi que la sensibilisation et l’éducation de la population relativement à la lutte contre les changements climatiques, à la gestion des matières résiduelles et à la gouvernance de l’eau.
  • La mise en place du Fonds Ecofuel I et de l’accélérateur Ecofuel a notamment été rendue possible grâce à Cycle Capital Management, la plateforme canadienne de capital de risque la plus importante du domaine des technologies propres, dont le siège social est situé à Montréal.

< Retour


Partager cette page

 

Bouton Plan directeur 2018-2023

Ecomobile.gouv.qc.ca

Posez vos questions