PrintText sizeText sizeText size

Dans les organisations

Le secteur tertiaire (commercial, institutionnel) compte pour 15 % de la consommation d’énergie du Québec. La consommation d'énergie dans ce secteur se répartit ainsi : 

Cette consommation coûte cher aux organisations et gagnerait à être diminuée. Il existe différents types d’interventions possibles en efficacité énergétique.

1. Changer les perceptions et les comportements

Menez une campagne de sensibilisation auprès du personnel

Une campagne de sensibilisation permet : de clarifier le concept d’efficacité énergétique, de changer les mentalités ou les comportements à l’égard de l’utilisation de l’énergie au travail, à la maison ou sur la route; de faire comprendre le lien entre la tâche et la consommation d’énergie; de susciter la remise en question et de favoriser l’adoption de méthodes de travail qui permettent d’économiser de l’énergie.

Offrez de la formation d’appoint liée à l’énergie à certains employés-clés

À l’exception des grandes entreprises très énergivores, les organisations ont rarement des postes entièrement consacrés à l’écoefficacité ou à l’efficacité énergétique. Les tâches qui s’y rapportent sont généralement effectuées par des ressources qui y consacrent seulement une partie de leur temps. Les personnes responsables de ces tâches gagnent à être instruites sur le sujet au moyen de formations d’appoint, dont l’offre au Québec semble riche et satisfaisante aux yeux des employeurs selon une étude menée par le gouvernement.

2.Modifier les procédures d'affaires

Dotez-vous d’un plan d’acquisition et d’utilisation de l’équipement informatique

Que vous ayez un grand nombre de postes de travail ou un petit bureau à domicile, gaspiller de l’énergie, c’est gaspiller de l’argent. Ordinateur, photocopieur, imprimante : peu importe le type d’appareil que vous achetez, assurez-vous qu’il convient à vos besoins et qu’il est doté de fonctions permettant de le mettre automatiquement en mode d’économie d’énergie lorsqu’il n’est pas utilisé.

La meilleure chose à faire lorsque vous n’avez plus besoin d’un appareil ou que vous décidez d’en acheter un meilleur est de déterminer si le vieil appareil peut servir à d’autres. Des écoles pourraient par exemple bénéficier du don d’un ordinateur, d’une imprimante, d’un télécopieur, d’un copieur ou d’un numériseur. Informez-vous au sujet du programme Ordinateurs pour les écoles du Québec.

Recherchez le symbole ENERGY STAR®

Les appareils certifiés ENERGY STAR® consomment moins d’énergie et ne coûtent habituellement pas plus cher que les appareils classiques. Ordinateurs et écrans, matériel d’imagerie, refroidisseurs à eau, serveurs… par ici les économies!

Implantez un système d’entretien préventif dans votre bâtiment

Un mauvais rendement énergétique est souvent la conséquence d’un entretien déficient. Un système d’entretien préventif bien planifié réduit le nombre et le coût des interventions en entretien curatif. Il existe différentes solutions, allant de simples rappels dans le calendrier à l’utilisation de logiciels perfectionnés.

Suivez votre consommation d’énergie de façon périodique

Un suivi de la consommation pour chaque forme d’énergie permet d’identifier les écarts anormaux d’une période à l’autre et d’appliquer les correctifs avant que s’accumulent les dépenses inutiles. Il existe pour ce faire différentes solutions, allant de simples examens des factures à l’utilisation de logiciels perfectionnés.

Mettez en place une démarche de remise au point des systèmes mécaniques du bâtiment

Cette démarche permet de s’assurer que les appareils et les systèmes du bâtiment fonctionnent de façon optimale afin de répondre aux besoins actuels des occupants. Elle offre une méthode d’investigation rigoureuse pour détecter les problèmes et identifier les améliorations possibles, souvent à faibles coûts. Renseignez-vous sur le sujet!

Top of page

3. Investir dans des mesures d'efficacité énergétique

Songez à diminuer votre utilisation de combustibles fossiles

Il est possible d’utiliser moins de combustibles fossiles en améliorant la performance de l’équipement ou des procédés, tout en remplaçant cette forme d’énergie par une autre moins polluante. Hydroélectricité, géothermie, aérothermie, biomasse forestière résiduelle et énergie solaire, ce ne sont pas les choix qui manquent.

Mettez en œuvre un projet d’efficacité énergétique pour améliorer vos installations

Chaque organisation est différente et il existe une panoplie de mesures possibles en matière d’efficacité énergétique. Chauffage, ventilation, eau chaude, enveloppe du bâtiment, éclairage et innovation énergétique sont autant d’aspects sur lesquels il est possible d’intervenir.

Saisissez l’occasion d’un projet de construction, d’agrandissement ou de rénovation pour dépasser les performances énergétiques standard

Ce type de projet est la meilleure occasion pour partir du bon pied et récolter rapidement et pour longtemps les bénéfices liés à une haute efficacité énergétique. Un mandat clair en ce sens aux professionnels de la construction est essentiel. Travailler en équipe entre eux et avec le personnel affecté à l’entretien du bâtiment, simuler la consommation d’énergie future avec un des logiciels conçus à cet effet sur le marché et prévoir l’installation d’un système de contrôles numériques centralisés sont là quelques exemples des moyens à la portée des gestionnaires de bâtiments afin d’obtenir les bénéfices escomptés.

Réorganisez votre centre de données

Les serveurs sont les éléments les plus énergivores d’un centre de données et sont souvent mal utilisés. Faites appel à un spécialiste pour vous aider à réorganiser votre centre de données de façon à économiser de l’énergie et de l’argent tout en maximisant votre rendement.

Top of page

4. Mieux planifier les déplacements d’affaires

Remplacez certains véhicules par des véhicules électriques

Acheter un véhicule électrique peut être très rentable. Si le véhicule est rechargé toutes les nuits, on peut estimer ses coûts annuels en énergie à 300 $ par année (pour 20 000 km). Aux économies sur l’essence s’ajoutent des coûts d’entretien moindres. Sans parler du programme Roulez électrique, qui offre jusqu’à 8 000 $ lors de l’acquisition d’un véhicule neuf et du programme Branché au travail, qui offre jusqu’à 5 000 $ pour l’acquisition et l’installation d’une borne de recharge en milieu de travail.

Planifiez mieux les déplacements d’affaires

La hiérarchisation des modes de transports est profitable. D’abord, elle permet de vous assurer que le déplacement n’est pas évitable par le recours aux technologies de communication (visioconférence, vidéoconférence, conférence téléphonique…). Si le déplacement est nécessaire, vos employés utiliseront selon l’ordre de priorité établi le mode de transport le plus rentable : transport collectif, covoiturage, véhicule électrique, etc. 

Certains outils de gestion peuvent aussi grandement aider à diminuer les dépenses liées à votre flotte de véhicules : carnet de bord, carte de crédit corporative, gestion de la flotte par un tiers ou par télémétrie.

Formez vos employés à l’écoconduite

En apprenant à vos employés à appliquer les techniques de l’écoconduite, vous pourriez facilement réduire de 10 % la consommation de carburant de votre flotte de véhicules.

Vous possédez des véhicules électriques? C’est tout aussi pertinent puisque l’écoconduite permet de prolonger l’autonomie de la batterie.

Renseignez-vous sur l'écoconduite : ecoconduite.gouv.qc.ca


Top of page

Share this page

Ecomobile.gouv.qc.ca

Consultez l'offre complète en efficacité énergétique au Québec

Posez vos questions