ImprimerTaille du texteTaille du texteTaille du texte

Ventilation

 
  • Ventilation mécanique ou naturelle : que faire pour que ma maison respire?

Il est vrai qu’une habitation doit être bien ventilée pour maintenir un taux d’humidité convenable et assurer la santé de ses occupants.

Autrefois, les maisons étaient ventilées en ouvrant simplement les fenêtres et les portes et en comptant sur tous les mouvements d'air (infiltrations et exfiltrations d'air) à travers les murs extérieurs. Encore utilisée dans de nombreuses habitations, cette méthode de ventilation, dite naturelle, n'est pas toujours pratique, confortable, ni très économique.

Par exemple, dans une habitation ventilée naturellement, dont le taux de changement d’air à l’heure est de 6, le volume d’air total de cette habitation se renouvelle six fois par heure. Imaginez toute l’énergie gaspillée en hiver à chauffer l’air froid qui s’infiltre… et cela ne veut pas dire que l’ensemble de la maison est ventilé! 

Dans une maison étanche, l'installation d'un système de ventilation mécanique permet un meilleur contrôle de la ventilation et améliore le rendement énergétique de l’habitation.

Comme le système mécanique utilise de l'électricité, il est particulièrement important d'opter pour un appareil de ventilation permettant de récupérer la chaleur et l'énergie, tel qu'un ventilateur récupérateur de chaleur (VRC) ou un ventilateur récupérateur d'énergie (VRE).

Enfin, rappelons que l'installation d'un système de ventilation mécanique, acheminant l'air frais dans chaque pièce habitable au moyen de conduits, est obligatoire dans les nouvelles habitations, selon les normes et les codes du bâtiment en vigueur.


Cette information vous a été utile?  Votre opinion

  • Quel type d'appareil de ventilation choisir?

Pour l'espace habitable, le ventilateur à récupération de chaleur (VRC) est le type d'appareil qui assure le meilleur rendement énergétique. En effet, la chaleur de l'air vicié qui est expulsé à l'extérieur permet de préchauffer l'air frais qui pénètre dans le système. Il faut donc moins d'énergie pour amener l'air qui entre à une température confortable.

En général, un bon VRC permet une efficacité de récupération de la chaleur de l'air vicié entre 60 et 80 % à une température de –25 ºC. Recherchez un modèle homologué par le Home Ventilating institute (HVI) répondant à ces critères.

Pour de plus amples renseignements, consultez le site de l'Office de l'efficacité énergétique.

Pour les ventilateurs de salle de bain, hottes de cuisinière, ventilateurs de plafond, recherchez la certification ENERGY STAR®. Vous bénéficierez ainsi d'appareils moins énergivores et moins bruyants.


Cette information vous a été utile?  Votre opinion

  • Quel taux d'humidité devrait-on maintenir dans notre habitation?

L'humidité relative optimale dans une maison se situe entre 35 et 50 %. C'est dans cette plage que les contaminants de l'air sont moins sujets à proliférer (bactéries, virus, champignons, mites, etc.) et donc qu'il y a moins de chance de développer des problèmes de santé.

Ce taux a tendance naturellement à augmenter avec les activités de la maison comme la cuisine, les bains, les douches et l'utilisation de la sécheuse. Pour maintenir un taux d'humidité adéquat il est nécessaire d'utiliser la ventilation adéquatement (augmentation du débit du système de ventilation central, utilisation de ventilateurs de salle de bain et de cuisinière) dès que l'on utilise ces pièces ou appareils.


Cette information vous a été utile?  Votre opinion

  • Dans une habitation, est-ce que le VRC doit fonctionner en tout temps, même en été?

Il est préférable d’ajuster le fonctionnement du système de ventilation selon les saisons.

En période automnale, hivernale et printanière :

  • Lors des saisons froides, ajustez le déshumistat entre 35 et 50 % d’humidité relative. Celui-ci mettra automatiquement l’appareil en marche pour éviter les excès d’humidité.
  • Lorsque vous êtes absent, laissez l’appareil en mode recirculation ou en mode arrêt (sur le contrôleur).
  • Lorsque vous êtes à la maison, laissez l’appareil en mode 20 minutes échange avec l’extérieur - 40 minutes recirculation ou en mode 20 minutes échange avec l’extérieur - 40 minutes arrêt.
  • Lorsque les sources de polluants sont accentuées (rassemblement de plusieurs personnes, présence de fumeurs, etc.), utilisez le VRC en mode échange à haut débit (max.) durant des périodes déterminées.

En période estivale :

Laissez l’appareil en mode arrêt (sur le contrôleur) et ouvrez les fenêtres et les portes pour assurer un minimum de ventilation naturelle.

En période estivale (avec climatisation):

Lorsque vous êtes absent, laissez l’appareil en mode recirculation ou en mode arrêt (sur le contrôleur).
Lorsque vous êtes à la maison, laissez l’appareil en mode 20 minutes échange avec l’extérieur - 40 minutes recirculation  ou en mode 20 minutes échange avec l’extérieur - 40 minutes arrêt.

En toute période :

Actionnez le dispositif de commande de la salle de bain lors de l’utilisation de la toilette, du bain ou de la douche.


Cette information vous a été utile?  Votre opinion

Partager cette page