ImprimerTaille du texteTaille du texteTaille du texte

Ventilation

La ventilation permet de maintenir un confort adéquat et une bonne qualité de l’air intérieur dans une habitation. Elle contribue ainsi à préserver la santé des occupants.

Que fait un système de ventilation mécanique?

Un système de ventilation mécanique se compose de deux parties distinctes : il peut extraire de l’air vers l’extérieur d’une habitation ou introduire de l’air extérieur dans l’habitation.

L’extraction de l’air permet d’évacuer les odeurs, les excès d’humidité et les polluants contenus dans l’air ambiant de l’habitation. L’introduction d’air extérieur permet de remplacer l’air vicié par de l’air propre. Ces deux actions simultanées contribuent à renouveler régulièrement l’air intérieur que vous respirez.

Quels sont les problèmes liés à une ventilation insuffisante?

Une ventilation insuffisante entraîne inévitablement des excès d’humidité causés par les douches, les bains et les activités de cuisine. L’humidité excessive à l’intérieur d’une habitation peut occasionner plusieurs problèmes comme de la condensation dans les fenêtres, une détérioration prématurée de l’habitation et la prolifération de moisissures néfastes pour votre santé.

Un deuxième aspect d’une ventilation insuffisante ou déficiente est l’augmentation de la concentration des contaminants (chimiques et biologiques) contenus dans l’air. Par exemple, le bricolage intensif, le décapage de meubles, l’usage d’un appareil à combustion ou toute autre activité similaire dégradent rapidement la qualité de l’air intérieur lorsque la ventilation est insuffisante.

Notez que l’on peut également combattre la contamination de l'air intérieur en limitant la source des polluants intérieurs. L'entreposage de peinture ou de produits de nettoyage en grande quantité constitue habituellement une source de contamination facilement évitable.

Quels sont les problèmes liés à une ventilation excessive?

Tout excès est à éviter. Ainsi une ventilation excessive amène aussi son lot de problèmes. Un système surdimensionné réglera tous les problèmes de contamination mais il faut avoir conscience qu’en hiver une ventilation excessive introduira beaucoup d’air froid et beaucoup d’air très sec dans l’habitation. Cela se traduira par de l’inconfort causé par des courants d’air froid et une facture de chauffage élevée. De plus, un air trop sec pourra être la cause de problèmes de santé comme la sécheresse des yeux, voire des saignements de nez.

En résumé, le système de ventilation retenu doit fournir un équilibre entre l’extraction adéquate des sources de polluants et l’introduction suffisante d’air extérieur.

Que comprend l’installation d’un système de ventilation?

L’installation d’un système de ventilation est une nécessité pour presque toutes les maisons. Pour qu’il convienne bien aux conditions particulières et aux besoins de chaque maison, il devrait être conçu par un professionnel compétent en la matière à partir des exigences du Code de construction du Québec.

Le système de ventilation d’une habitation neuve typique comprend

  • Un ventilateur récupérateur de chaleur (VRC). Il permet d’extraire et d’introduire de l’air simultanément dans l’habitation. L’hiver, cet appareil récupère la chaleur de l’air extrait de l’habitation vers l’extérieur pour la transmettre à l’air introduit dans l’habitation. L’extraction de l’air se fait généralement dans la ou les salles de bain et l’introduction de l’air extérieur se fait dans le séjour, les chambres à coucher et les pièces fermées régulièrement.
  • Une hotte de cuisinière pour rejeter les fumées de cuisson directement à l’extérieur.
  • Un extracteur autonome de salle de bain qui permet d’extraire l’air humide de la douche et l’odeur des toilettes. L’utilisation d’un extracteur autonome se fait lorsque l’air de la salle de bain n’est pas extrait par le VRC.
  • Un réseau de conduits permettant la circulation de l’air entre ces appareils de ventilation, les pièces de l’habitation et l’extérieur. Des conduits rigides et étanches sont à privilégier car l’air y circule plus facilement que dans des conduits souples.

Quels sont les points à considérer pour le choix d’un appareil de ventilation?

  • Évaluez les débits d’extraction d’air nécessaires et sélectionnez un appareil capable d’extraire et d’introduire l’air avec ce débit.
  • Faites mesurer les débits et faites-les équilibrer lors de l’installation.
  • Choisissez de préférence un ventilateur récupérateur de chaleur (VRC); il maintiendra la facture énergétique de votre habitation à un niveau acceptable. Notez que l’installation d’un VRC est désormais obligatoire pour toute nouvelle construction au Québec.
  • Assurez-vous que l’appareil et les conduits sont accessibles en tout temps pour l’entretien et le nettoyage régulier.
  • Utilisez des conduits rigides et étanches. Maintenez le réseau de conduits en bon état.
  • Faites toujours évaluer l’étanchéité à l’air réelle de votre habitation par un expert avant de procéder à l’achat et à l’installation de tout appareil de ventilation.

    Ventilation mécanique de votre maison neuve

    Un système de ventilation mécanique est essentiel dans une habitation neuve. Cela s’explique par deux phénomènes relativement récents.

    Le premier phénomène est la diminution de la ventilation naturelle. Les anciennes maisons ne comportaient pas de ventilation mécanique, la ventilation se faisait de façon naturelle par l’ouverture de fenêtres et par infiltration dans les nombreuses fuites présentes dans les murs extérieurs.

    Aujourd’hui, les habitations neuves sont de plus en plus étanches à l’air extérieur pour augmenter le confort et diminuer d'autant les dépenses énergétiques. Ouvrir les fenêtres ne suffit plus pour assurer une ventilation adéquate; en hiver, seule la ventilation mécanique permet de le faire.

    Le deuxième phénomène est l’augmentation des polluants dans les habitations neuves. Les habitations neuves contiennent de plus en plus de matériaux composites, assemblés à l'aide d'adhésifs contenant certaines substances toxiques appelées COV (composés organiques volatils). À titre d'exemples, citons les panneaux de particules qui servent à construire des armoires de cuisine, les scellants ou les peintures neuves des murs intérieurs. Une ventilation mécanique permet d’extraire adéquatement ces polluants pendant les premiers moments d’occupation de l’habitation.

    Enfin, selon la partie 11 du Code de construction du Québec, la ventilation mécanique en période hivernale par un VRC est obligatoire dans une habitation neuve.

    Notez que si votre habitation comporte des appareils de combustion, comme un foyer ou une fournaise à l'huile, il peut être nécessaire d'équiper le système d'une prise d'air de compensation. De plus, il est alors obligatoire d’installer un détecteur d'oxyde de carbone (CO).

    Présence de radon

    Une attention particulière doit aussi être portée à la présence de radon dans le sol. Le radon est un gaz présent naturellement dans le sol qui peut augmenter considérablement les risques de cancer du poumon lorsqu’il est concentré en grande quantité. Lorsqu’un fort taux de radon est détecté, un ventilateur autonome avec un système de conduits donnant sur l’extérieur est une solution efficace pour diminuer la concentration du radon dans le sous-sol d’une habitation.

    Haut de page

    Partager cette page

    Ecomobile.gouv.qc.ca

    Consultez l'offre complète en efficacité énergétique au Québec

    Posez vos questions